Accueil > EMMAUS > UNE NOUVELLE ARME POUR LUTTER CONTRE L’EXCLUSION

UNE NOUVELLE ARME POUR LUTTER CONTRE L’EXCLUSION

Suite à l’obtention d’un don, la communauté Emmaüs de Brest a souhaité reverser une partie de cette somme à la solidarité locale. Suite à une rencontre entre amis, compagnons et responsables, de nombreuses pistes ont été évoquées permettant de définir les structures avec lesquelles chacun d’entre nous souhaitions travailler. Le choix s’est porté sur Emergence, le CCAS de Brest et de Morlaix.

En début d’année, Tintin, compagnon sur Brest a remis un chèque de 6 000 Euros au CCAS en présence de la Maire de Morlaix afin de soutenir un projet visant à restaurer des logements sociaux.

Cette opération va permettre à des Morlaisiens ayant des revenus modestes de rafraichir leur logement, après accord d’une commission d’attribution de secours exceptionnels du CCAS. Il ne s’agit en aucun cas d’une simple aide mais bien d’un outil de réinsertion permettant aux demandeurs de se réapproprier leur espace en participant eux-mêmes aux travaux avec un soutien technique adapté.

La Mairie de Morlaix va participer à hauteur de 2 000 euros et compte bien pérenniser ce projet qui, par son approche, responsabilise les bénéficiaires et s’inscrit dans un accompagnement bien plus global sur des quartiers définis comme prioritaires par la ville de Morlaix.

Emmaüs : une reconnaissance après 60 ans de combat

Depuis toujours, faire connaître et reconnaître les communautés Emmaüs s’est avéré être un combat de tous les instants. Que nous soyons Amis, Compagnons, Responsables ou Salariés, le vivre au quotidien relève du défi permanent, alors comment expliquer cet engagement qui nous anime depuis maintenant 60 ans ?

Pour ma part, c’est le refus de me résigner face aux injustices et la conviction profonde que les réponses ne sont pas le seul luxe des politiques mais bien de chaque citoyen que nous sommes.

Aujourd’hui, le Mouvement Emmaüs peut se féliciter d’avoir accompli en partie ce travail, les communautés ne sont plus des structures d’accueil que l’on tolère dans le paysage suite à la révolte d’un Homme, l’Abbé Pierre. En effet, en 2008, une loi a donné un statut aux compagnes et compagnons en créant un statut des personnes accueillies dans des organismes d’accueil communautaires et d’activités solidaires. Pour finir, en 2010, Emmaüs France, pour sa branche communautaire est reconnu comme organisme national d’accueil communautaire et d’activités solidaires.

Ces nouveaux statuts intégrés dans un contrat d’affiliation et des statuts types seront d’ailleurs l’objet d’un vote lors de la prochaine assemblée générale à Brest.
Nous comptons sur votre présence.

Pour finir, L’Abbé Pierre disait : « ce qui était impensable est devenu possible, cela est ! Aujourd’hui, il y a des moyens de réaliser l’impensable d’hier ».

Lydie

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP | | Plan du site | Contacter le réseau | Suivre la vie du site RSS 2.0